Sortie du modèle CanESM2

Centre canadien de la modélisation et de l'analyse climatique


Modèles/CanESM2:

Simulations du CMIP5

ID de simulationNom de simulation
1pctCO2CO2 - 1 % par année
abrupt4xCO2abrupte 4XCO2
esmControlContrôle de l'ère préindustrielle du Modèle du système terrestre (ESM)
esmFdbk1ESM rétroaction 1
esmFdbk2ESM rétroaction 2
esmFixClim1ESM climat fixe 1
esmFixClim2ESM climat fixe 2
esmHistoricalESM historique
esmrcp85ESM Profil 8.5
historicalhistorique
historicalExtextension historique
historicalGHGgaz à effet de serre uniquement
historicalMiscautre forçage historique
historicalNatnaturel uniquement
piControlcontrôle préindustriel
rcp26profils représentatifs d'évolution de concentration RCP2.6
rcp45profils représentatifs d'évolution de concentration RCP4.5
rcp85profils représentatifs d'évolution de concentration RCP8.5
sstClimcontrôle de la climatologie - Température de la surface de la mer
sstClim4xCO2forçage du CO2
sstClimAerosolforçage dû à tous les aérosols
sstClimSulfateforçage des aérosols sulfatés

Simulations de LUCID (le changement d'utilisation des terres, les impacts et la dynamique)

ID de simulationNom de simulation
L1B26RCP 2.6 scénario conduit avec les émissions de CO2 et de tous les autres forçages, mais sans changement d'utilisation des terres
L1B85RCP 8.5 scénario conduit avec les émissions de CO2 et de tous les autres forçages, mais sans changement d'utilisation des terres
L1C26RCP 2.6 scénario conduit avec les émissions de CO2 et de tous les autres forçages y compris le changement d'utilisation des terres
L2A26RCP 2.6 scénario conduit avec les concentrations de CO2 et de tous les autres forçages, mais sans changement d'utilisation des terres
L2A85RCP 8.5 scénario conduit avec les concentrations de CO2 et de tous les autres forçages, mais sans changement d'utilisation des terres

Simulations (GeoMIP - Geoengineering Model Intercomparison Project)

ID de simulationNom de simulation
G1Augmentation quadruple des émissions de CO2 par rapport aux niveaux préindustriels et atteinte d¿un équilibre avec la réduction de la constante solaire
G1oceanAlbedoAugmentation quadruple des émissions de CO2 par rapport aux niveaux préindustriels et équilibré par l'augmentation de l'albédo océanique
G2Augmentation de 1 % par an des émissions de CO2 par rapport aux niveaux préindustriels et atteinte d¿un équilibre avec la réduction de la constante solaire
G4Scénario RCP4.5 pour 2020-2069 et ajout de 5 Tg de SO2 par an
G4cdncRCP4.5 avec augmentation de 50% de la concentration de gouttelettes de nuage liquide pour les nuages bas océaniques pendant la période 2020-2069.
sstClimG1oceanAlbedoForçage dû au CO2 quadruple en niveaux préindustriel équilibrée par l'augmentation de l'albédo océanique

Information destinée à l'utilisateur

Il est à noter que les valeurs aux points de grille ne correspondent pas directement aux valeurs mesurées aux stations. Les modèles cherchent à représenter l'ensemble du système climatique à partir de principes de base à grande échelle. Pour représenter approximativement les processus de petite échelle, on fait appel à des «paramétrisations» physiques, car il serait trop coûteux d'intégrer des représentations détaillées de ces processus aux modèles actuels. Il faut donc user de prudence quand on compare les sorties des modèles climatiques aux données d'observation ou d'analyse à des échelles spatiales inférieures à la dimension de plusieurs cellules de grille (environ des centaines de kilomètres) ou quand on utilise ces sorties pour étudier les effets de la variabilité et du changement climatiques.

Il convient de noter en outre que les estimations de la variabilité et du changement climatiques faites à partir de sorties de modèles sont sujettes à la variabilité d'échantillonnage, qui découle de la variabilité inhérente au système climatique observé et est généralement bien simulée par les modèles.

Date de modification :